Le rejet VS la solidarité

Vous savez quoi ? Beaucoup de personnes pensent à tort que je suis une personne tellement chaleureuse et empathique que je n’ai de problèmes avec personne !!! Et pourtant !

Le rejet fait partie des moments les plus sombres de ma vie . J’ai été rejetée à ma naissance ! et OUI déjà ! Parce que fille d’adultère je n’étais pas la bienvenue dans ce drôle de monde . Puis par ma famille car j’étais  » coupable » d’être « la fille de ma mère » ! Ca existe OUI OUI !Puis par des camarades d’école … parce qu’on vivait de manière « trop marginale ». Puis cela a été par les familles d’accueil, les camarades de foyer … parce que je ne faisais pas ce qui les arrangeaient … puis par les garçons à l’âge des fréquentations parce que j’étais trop  » sainte nitouche » . Ensuite par les gens, une fois basculée dans l’âge adulte , pour des tas de raisons, je suis trop grosse, ou trop cash ( il est vrai que je l’étais énormément et je n’ai jamais voulu me conformer à la société qui m’apprenait l’hypocrisie que j’ai en horreur !). Bref il y a toujours mille raisons d’être rejetée. Et en fait j’ai des « ennemis », des personnes agacées par moi, dans ma famille, ma belle-famille, dans mes amis , dans l’église …. des gens qui ne me supportent pas, supportent pas ma façon d’être et qui me le renvoient parfois fortement . C’est dur, et parfois je m’écroule face à ce rejet . Parfois émotionnellement je ne peux plus le gérer. Je ne comprends pas . Aujourd’hui je sais que c’est le handicap de l’autisme qui me fait parfois défaut et me met dans l’embarras des relations …

SI je fais cet article c’est en pensant à toutes les personnes en situation de handicap qui font ce qu’elles peuvent, à tous les parents aussi qui s’adaptent au mieux aux troubles comportementaux de leur enfant. A toutes les personnes atypiques de part leur façon de vivre, leurs choix. A celle qui sont trop grosses, piercées, efféminées, bègues , dans la rue …et que sais-je encore . Toute personne qui ne rentre dans aucun moule . Ce qu’elles ont de commun avec moi c’est le rejet ! Le rejet qu’elles vivent au quotidien .

Mais qui rejette au fond ? Est ce que moi-même je rejette l’autre ? Comment faire pour vivre dans un monde plus solidaire , plus inclusif ?

Le rejet renforce la culpabilité qui elle, détruit l’être et ses capacités
La violence est aussi là …..

Dejà prendre conscience que nous avons TOUS tendance à rejeter l’autre, quand nous sommes bousculé, interpellé, quand on n’aime pas quelque chose ou quelqu’un . Rejeter l’autre peut-être aussi parfois une solution de protection. L’autre me fait mal, me blesse par ce qu’il me renvoie dans son attitude, ce qu’il est , alors je le rejette….Mais à quel prix ? Souvent on ne prend même pas conscience des conséquences du rejet . Elles peuvent avoir des conséquences à court terme, moyen et long terme ! Cela peut durer des années de se débarrasser des méfaits du rejet que l’on a subi . Dans la majeure partie des causes de suicide il y a du rejet , ou de l’ignorance en jeu .

L’impact de la douleur morale

Alors que faire ? Puisque je ne peux empêcher l’autre de me rejeter ou de me juger , et que c’est plus fort que moi quand à mon tour je rejette quelqu’un ?

Déjà prendre conscience . Savoir que cela n’est pas anodin. Savoir quelle personne on est soi-même et qu’est-ce qu’on veut transmettre aux autres ? Qu’est ce qu’on veut véhiculer ? Cela demande un travail sur soi. Une envie . Une recherche de bienveillance et de changement . Je ne suis pas responsable de ce que l’autre me fait vivre mais je suis responsable de mes propres actes, pensées et mots . Avec cela on peut faire des miracles !

changer de camp !

Pour ma part , j’ai vécu et reçu des tas de paroles méchantes, destructrices, gratuites qui avaient pour but seulement de me nuire :

Je suis une P…. ou une fille de P….

On m’a demandé si j’en avais pas marre d’être grosse car la personne en avait honte

Après la naissance de mon 4e enfant on m’a demandé si après le 10e j’allais m’arrêter ?

Que mes enfants étaient mal élevés ( pour les comportements autistiques non connus alors ),

Que j’étais trop ceci ou pas assez cela …..

J’imagine que cela fait écho en vous non ?

Je vous passe les détails , il m’a fallu des années pour me relever de cela et enfin accepter une chose : LEURS CRITIQUES NE DEFINISSENT PAS QUI JE SUIS ! Mais c’est long ! Et je comprends que beaucoup de personnes ont du mal à y arriver . Même avec ma foi et l’amour que je ressentais de Dieu , cela ne me suffisait pas .

Je ne supporte pas l’hypocrisie et le mensonge . C’est viscéral . Je ne dis pas que je n’ai jamais menti, cela m’est déjà arrivé de ne pas assumer des choses mais fondamentalement je trouve la vie trop courte pour ne pas arriver à exprimer les choses ! L’essentiel est de la faire avec tact et amour …. et ça c’est pas gagné ! Car dans la relation à l’autre il y a du non verbal, et comme tout autiste que je suis, je suis une bille en non verbal ! J’ai du mal à gérer mes émotions et cela se voit ! Donc sans cesse je dois faire un effort pour prendre sur moi afin d’harmoniser mes relations, je vous dis pas l’énergie déployée ! Mais j’y arrive de mieux en mieux. Donc c’est qu’on peut y arriver .

Dans la Bible on trouve beaucoup de phrases que comment s’aimer les uns les autres

Je suis chrétienne depuis 20 ans, et j’ai appris à m’aimer à travers le regard de Dieu, mon Père . ( C’est mon vécu personnel hein ne me fusillez pas pour cela !). Mais comme je l’ai dis il m’a fallu cheminer longtemps pour ne plus prendre les flèches de la médisance et du rejet en plein cœur et arrêter « l’hémorragie » que cela provoquait en moi . J’ai appris d’abord à m’aimer . OUI m’aimer !

Pouvoir me regarder dans un miroir et me dire  » OK tu es grosse mais tu es jolie, tu as un très beau regard « .

Me dire que finalement je n’étais pas si bête que cela, malgré le fait que je n’avais pas fait d’études, et en voyant ainsi j’ai pu enfin reprendre avec confiance mes études en 2019!

Me dire que mes enfants je les élevais du mieux que je pouvais malgré les difficultés quotidiennes et les incompréhensions et que je les aimais d’un amour totalement inconditionnel en étant totalement imparfaite!

Me dire que j’étais une femme fidèle dans mon couple comme en amitié et une personne de confiance

Me dire que j’avais de belles valeurs comme la capacité de demander pardon et de reconnaitre mes erreurs.

J’ai appris à aimer Nelly, la femme que je suis, avec ses brèches, ses défauts, ses ratés, ses manquements et a ne pas trop attendre ni de moi, ni des autres . Et cela m’a apaisée et changé le regard . Sur moi mais aussi sur les autres .

La solidarité est le remède contre le rejet

J’ai appris à tendre la main, à ne pas juger l’autre même si ce qu’il me renvoie est de l’hypocrisie ou une vie déconstruite. Même s’il n’est pas intègre et faux ( ce qui m’est très difficile ). Un proverbe chinois dit  » Avant de juger ton prochain, mets d’abord ses chaussures « ! Qui sommes nous pour connaître toutes les dimensions d’une situation ou d’un choix ?

La Bible a pour second commandement  » Aime ton prochain COMME toi-même « . Cela veut dire 2 choses :

  1. Aimer l’autre est indispensable, de façon inconditionnelle. Et si tu n’aimes pas tout le monde ( ce qui est humain), soit au moins solidaire . Toujours dans cette idée de ne pas abandonner l’autre . Que quoi qu’il arrive il/elle reste un être humain imparfait . Et que moi, si j’étais mal j’aimerais aussi qu’on ne me laisse pas à mon triste sort !
  2. S’aimer est essentiel car si on ne s’aime pas ….on en peut pas aimer l’autre ! On peut l’admirer , l’envier seulement . On ne s’aime pas parce qu’on nous l’a pas appris . De ma génération , beaucoup de personnes ont du mal à s’aimer car nos parents nous transmettais pas cette confiance en soi-même, ces encouragements à croire en nos capacités , ce n’était pas culturel. Aujourd’hui les parents recherchent la bienveillance et à amener l’enfant à puiser au fond de lui ses propres capacités et ainsi cultiver sa confiance en lui-même. C’est récent, cela date des avancées dans les neurosciences .

En somme, plus on s’aime, plus on aime les autres et moins on est rejeté, et moins on ne vit les situations de rejet avec effondrement . Je dis souvent à mes enfants des phrases importantes du style :

  • Tu peux y arriver , je crois en toi !
  • Tu as de la valeur, ta naissance n’est pas un hasard
  • N’oublie jamais que je t’aime quoi qu’il arrive
  • l’essentiel dans la vie est de donner le meilleur de toi même pas d’atteindre des sommets
  • Tu as des dons et des talents, tout le monde en a
  • Essaye, un pas après l’autre et vois comme tu peux accomplir de belles choses
  • Cela n’arrive pas qu’aux autres, alors tends la main à ton prochain, tu ne sais pas de ce que demain sera fait

Bref il y en a des tas comme cela . J’encourage mes enfants à connaître leurs capacités et à ne pas se laisser envahir par le rejet . Combien d’hommes et de femmes qui ont fait de grandes choses ont essuyé des rejets et critiques dans leur vie ? N’abandonne pas . Toi-même donne un pied de nez au rejet 🙂

Et les personnes qui nous ont rejeté et qui nous ont blessé ?

PARDONNEZ. Le pardon va vous libérer ! J’ai mis des années selon les personnes car je crois que le pardon est aussi un cheminement . Mais pardonner est si libérateur! Je me sens bien et aujourd’hui je peux regarder les gens sans avoir honte, je sais qui je suis . Il y a quelques jours j’ai eu un rdv avec un conciliateur de justice car notre voisin était méchant et menaçant . Je n’ai pas voulu ni me laisser faire ni user de violences pour régler nos histoires, d’où le choix du conciliateur . En plein entretien cet homme nous accusait de notre façon de vivre il y a quelques années, cris à répétition, crises de colères , violence des enfants entre eux . C’est sûr notre famille était en souffrance et cette période était dure aussi pour mes voisins ! Depuis nous avons évolué , discipline positive ( fini les cris ), diagnostics d’autisme ( anticipation des crises ) bref notre famille est apaisée et la rue aussi !!!! Malgré tout, cet homme reste sur ce souvenir et nous rejette avec véhémence . J’ai beau lui avoir demandé pardon pour les nuisances qu’il a subi , lui expliquer l’autisme , les crises, les troubles du comportement. Les conséquences qu’il y a eu sur notre famille … Il reste dans le rejet . Moi j’ai décidé que cela lui appartient à présent . Il ne veut pas entendre le handicap, les circonstances atténuantes . Libre à lui . Peu importe il peut dire ce qu’il souhaite . Même s’il parle négativement de moi dans la rue je m’en fiche car sa vérité n’est PAS LA vérité !

Alors si vous aussi vous luttez , vous en avez marre d’être rejeté.e . Vous en culpabilisez fortement et avez du mal à vous aimer . Je vous encourage à vous regarder dans un miroir et vous rappeler que votre naissance n’est pas un hasard et que vous avez du prix ! (Encore une fois c’est dans la Bible qu’on trouve ces mots au psaume 139 .) Je crois que vous pouvez y arriver et ainsi changer le regard que vous posez sur vous même et par conséquent le regard des autres sur vous.

Pour une vie remplie de plus d’amour

Prenez soin de vous !

Nelly

Publié par Une vie pour encourager

Épouse et Petite maman d'ados et d'enfants adultes ( ah oui ? déjà ?) et immenses :-D Mais aussi d’enfant différents , HPI ,Autisme sans Di dit asperger . Entre mon vécu, mes combats et ma pratique professionnelle , je vais y puiser pour alimenter ce blog qui j’espère sera pour vous un chemin vers la bienveillance dans vos vies , comme dans la mienne, une source d'encouragements . Ce qui tue pas nous rend plus fort.e.s ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur de paix et d’amour . Nelly

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :