Encouragements

Ecrire …. sans s’arrêter !

Hier j’ai regardé un beau reportage sur Netflix, sur Anne Frank. Cette jolie enfant de 13 ans qui a écrit des heures durant , son adolescence ses rêves, 2 longues et interminables années d’horreur jusqu’au bout … POur vivre , exister, s’encourager !

Ecrire comme une respiration, comme c’est étonnant, je me souviens dès mon plus jeune âge j’ai commencé à écrire . Je faisais des journaux intimes, remplis de pages gribouillées de mes espoirs d’enfant et des pages remplies de couleurs et de stickers. Et puis on se l’échangeait avec les rares copines que j’ai eu… Et puis j’ai toujours été la première de ma classe en orthographe , parce que je lisais beaucoup » me disait-on ! Des 20/20 j’en ai eu, on me rappelait que j’avais  » l’orthographe inné « , je comprenais pas bien mais peu importe . Ce que j’aimais c’était les rédactions, cela se faisait encore à l’époque , avec une introduction, un corps et une conclusion. Qu’est ce que j’ai pu raconter de choses sur ces feuilles quadrillées ! Les maîtresses ont dû s’en donner à cœur joie, ou parfois pleurer.

l’écriture d’un enfant
plus tard …tantôt le stylo, tantôt l’ordinateur

Je n’ai jamais cessé d’écrire, faut dire que mon enfance ne fût pas toujours joyeuse, c’est le moins que l’on puisse dire , tant d’instabilités entre pouponnière, familles d’accueils, foyers et auprès de ma mère , je n’ai pas ancré mes racines dans autre chose que dans mes cahiers !

Ecrire pour pleurer une vie trop différente que celle des autres , écrire pour lutter , contre les injustices que l’on peut percevoir enfant , écrire pour crier, se révolter , se fâcher contre ceux qui ne comprennent pas et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, écrire pour espérer, s’évader d’un quotidien trop lourd à porter . Voilà pourquoi j’allongeais mes « maux  » sur les cahiers . A l’adolescence j’y dessinais aussi , bon pas des dessins très « fleur bleue » car je me battais avec moi-même contre des adultes trop occupés pour me voir et m’aimer . Alors j’écrivais . Parfois j’écrivais ma haine, c’est un bon moyen d’expression parait-il car cela a le mérite de ne faire de tort à personne ! Et quand par malheur un adulte osait s’aventurer à regarder mon cahier en catimini, voilà la bombe qu’il prenait en pleine figure sans moyen d’y échapper ! Ecrire pour ne pas exploser et ainsi ne pas éclabousser !

Ecrire pour exprimer une émotion trop intense ou trop compliquée à exprimer à l’oral, je suis une vraie cruche à l’oral ! Je m’exprime pourtant beaucoup, je parle trop mais je ne trouve pas spécialement les mots appropriés au bon moment et cela peut amener des situations cocasses voir carrément glauques . Souvent je rentre chez moi en disant  » pffff tu as encore trop parlé  » ou  » tu as raté une occasion de te taire » ! Or sur le papier, on peut effacer, prendre le temps de réfléchir, recommencer, reformuler à sa guise . Je préfère.

passer des ténèbres à la lumière

J’aime écrire aussi pour prier , j’y trouve plus de profondeur . Chaque matin quand j’ouvre la Bible et y lit quelques lignes, je cherche à les comprendre, les méditent et puis je prends mon carnet. J’écris le verset, puis tout ce que cela suscite en moi avec mon vécu. J’écris alors à Mon Père puis lui donne mes sujets de prière et y allonge les noms des gens pour qui je prie . Ainsi en faisant de la sorte de temps en temps en me relisant, je peux me rendre compte comment Dieu répond à mes prières et me parle !

Ecrire pour passer des ténèbres de la vie à la lumière, où comment dans les heures sombres, ou émotionnellement je me sens au fond du trou, je peux petit à petit au travers des lignes voir la lumière percer et illuminer mon âme. Tout à coup, tout s’éclaire et je peux me poser et prendre du recul . Je vous conseille quand cela va mal de vous isoler, prendre un papier un stylo, écrire tout ce que vous ressentez et ensuite décider de retrouver la joie et brûler ou déchirer votre papier . Symboliquement vous passez des ténèbres à la lumière

Chercher la lumière

Ecrire aussi pour bénir l’autre, encourager , donner de l’amour . Quoi de plus merveilleux qu’une lettre d’amour, que cela soit à un conjoint, un parent , un.e ami.e ou une autre personne. L’amour se transmet différemment d’une personne à une autre mais reste de l’amour .Regardez les effets d’une telle lettre sur une personne. Cela peut complètement changer une vie . Les mots sur le papier sont gravés à jamais et sont autant de souffles de vie . Cela peut relever n’importe quelle personne découragée , déprimée. Les écrits restent, on peut s’en délecter, les relire et relire sans cesse . On peut s’en nourrir , les accrocher au mur, pour les voir systématiquement à chaque instant ! Qui n’a jamais accroché au mur comme un trophée une exhortation à ne pas oublier, l’écrit de son enfant qui vous dit qu’il vous aime et que vous êtes le plus merveilleux des parents ? {Regardez comme les livres sont importants ils ont le pouvoir d’exciter l’imaginaire , de faire rire, pleurer , peur … De donner de la force et de l’espoir.} Ecrire pour aimer est un acte de toute beauté . Dire à celui qui n’en peut plus qu’il est précieux, qu’il a de une valeur inestimable, qu’il a du sens, qu’il n’est pas une erreur . Ecrire pour transmettre, un savoir, un témoignage, une recommandation, un conseil , une prévention !

Ecrire et sublimer les mots pour les rendre plus beaux, plus explicites. Ecrire pour dire qui on est vraiment et ne pas surjouer, être tout simplement soi . Ecrire pour manifester son talent, s’exprimer avec classe, volupté et bienveillance . Ecrire pour chanter, rendre une chose mélodieuse à travers les mots et pourquoi pas l’allier avec la musique.

J’aime écrire , puis-je dire que j’aime la langue française ? je ne sais pas , ce n’est pas la plus belle langue pour expliquer la profondeur des mots . Pour révéler tous les sens des mots, mais c’est MA langue, celle dans laquelle je puise pour dire , graver, partager.

Ecrire de sa plus belle plume

Et puis il y a la forme … qui se perd au profit de l’outil informatique, ce qui est dommage mais j’avoue que je suis plus à l’aise sur un ordinateur . Est ce de la fainéantise ? sans doute …

Les anciens avaient une écriture magnifique . Il n’y a qu’a voir les cahiers d’antan. La beauté de l’écriture était exigée dans les classes, la propreté , cela vous coûtait votre note qu’elle soit en maths, français ou biologie ! On cherchait l’excellence et on l’obtenait . Mon grand-père avait une superbe écriture, j’ai toujours été étonnée je n’ai plus jamais vu un homme écrire aussi joliment … mais ce temps est définitivement révolu. Les filles ont ce goût du beau et souvent leurs cahiers révèlent combien l’esthétique a une place dans leur vie. Mais ce n’est pas systématique . C’est peut être parce qu’écrire tient une si grande importance dans ma vie que j’aime tant lire . J’aime me plonger dans les écrits des autres ! En fait chacun.e se révèle et fait tomber sa carapace à l’écrit . On ne peut pas tricher sur qui nous sommes une fois allongé.e sur le papier c’est comme allongé.e sur le divan d’une psychologue ! Mon fils est dysgraphique et cela m’a fait mal car je n’ai pu lui enseigner cet amour de l’écrit mais je lui apprend à écrire à l’ordinateur et à exprimer les mots ainsi. Plume ou ordi les mots sont les mêmes car ils sortent de cœurs semblables !

Autrefois
Encouragements à l’enfant

Je pense que l’écriture ne doit pas se perdre et je ne pense pas que ce soit le cas, vu l’engouement des réseaux sociaux, même si là c’est discutable car on ne se soucie pas de la personne qui a derrière son écran et qui lit , on en oublie la pudeur, le respect et la simplicité, le beau …. et que dire des fautes d’orthographe ?…

Ecrire c’est avant tout s’aimer, aimer, pardonner, protéger , dire, combattre, encourager , les écrits prennent ainsi tout leur sens et leur intérêt.. Ecrire pour ne pas oublier, pour ne pas effacer, pour garder une trace indélébile…donner du sens .

Ecrire pour exister

Vous l’aurez aisément compris l’écriture fait partie de moi, et preuve sur ce blog et plus encore , je ne suis pas prête de m’arrêter . Devenir blogueuse c’est le terme « moderne » pour dire écrivaine 🙂

A bientôt, prenez soin de vous !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s